À propos

Bonjour,

je suis Dr. Minimal, un Français qui va sur ses 30 ans qui s’est donné l’objectif d’être indépendant financièrement à l’âge de 35 ans.

Quoi?

L’indépendance financière, c’est la capacité de vivre des revenus de son capital. C’est la liberté de pouvoir s’arrêter de travailler du jour au lendemain tout en ayant les moyens de continuer à vivre.

Pourquoi?

Je ne souhaite pas passer la plus grande partie de ma vie à travailler en l’échange d’une promesse de rente à un âge inconnu mais sans cesse repoussé.

Aujourd’hui j’ai la chance de travailler dans un domaine qui me passionne dans d’excellentes conditions. Seulement, ce qui vous passionne aujourd’hui ne vous passionnera peut-être plus demain, et si vous n’avez pas pris vos précautions d’ici là, il sera trop tard.

Comment?

Chez Dr. Minimal, on ne verse pas dans le misérabilisme. Certes, nous vivons dans un pays qui prône l’état providence, où l’argent est un gros mot, où capitalisme rime avec mercantilisme et où le consumérisme est la normalité. Mais ce pays on l’aime bien, on a de la chance d’y vivre, et, à défaut, nous n’y sommes pas mariés. Alors, plutôt que de se plaindre, comment fait-on pour devenir indépendant financièrement?

Un mode de vie

Notre mode de vie est une montagne de gaspillage qui nous est suggérée par les torrents de publicités nous innondant de toute part. Je prône un mode de vie simple, où l’on n’augmente pas son niveau de vie en même temps que ses revenus, où on privilégie les experiences aux possessions et la qualité sur la quantité. Alors qu’il existe une montagne de resources sur l’art de vivre simplement, la frugalité et le minimalisme en Anglais, je constate que le sujet est malheureusement encore méconnu en France.

De l’argent

Je ne suis ni un riche héritier, ni un entrepreneur à succès qui aurait revendu sa startup. Je suis un salarié en début de carrière (oui, j’ai commencé tard), qui gagne un salaire raisonnable, se contente d’assez peu pour vivre heureux. J’épargne et investit le reste. Le but étant d’avoir suffisamment de revenus passifs pour soutenir un mode de vie raisonnable sur une période illimitée. Une fois de plus, si les anglophones ont un tas de ressources sur le sujet de l’indépendance financière et des finances personnelles, nous autres Européens sommes un peu laissés sur la touche. Plus important encore, j’observe d’une manière générale que la relation entre le minimalisme et l’indépendance financière est sous-estimée. En utilisant principalement comme leviers l’immobilier, la bourse et la frugalité, j’exposerai sur ce site mes différents investissements et la progression de mon capital en vue de la réalisation de mon objectif.

T’es pas un peu exhib’?

C’est vrai ça, pourquoi exposer mes péripéties sur la toile?

L’argent est un sujet tabou, tout particulièrement chez nous, et ce pour de mauvaises raisons. Cet évitement conduit nombre de personnes à fuir le sujet des finances personnelles comme la peste, au profit des vendeurs de bonheur à crédit.

J’espère, en parlant publiquement de ce sujet sans tabou, apporter une humble contribution à sa vulgarisation.

Alors bienvenue, et bonne lecture.

Dr. Minimal.